Trucs et astuces
CO2 artisanal
 
 
 

 

 

CO2 artisanal

La fabrication artisanale de CO2 implique un phénomène naturel, la fermentation. On doit tout simplement mélanger du sucre et de la levure dans de l'eau. La levure convertira tranquillement le sucre en alcool et cette réaction dégagera une bonne quantité de CO2 . Il ne reste plus qu'à s'assurer que le CO2 produit soit dirigé dans l'eau de l'aquarium pour y être dissout. La réalisation d'un tel système est assez simple et nécessite du matériel peu coûteux et très facile à se procurer. Cette méthode est très efficace pour les aquariums de taille petite à moyenne (30 à 200 l). Pour les aquariums de plus grande taille, la production sera insuffisante à moins d'installer deux à trois systèmes simultanément.

Liste du matériel nécessaire

  • Un contenant de 2 l résistant à la pression (bouteille de boisson gazeuse)
  • Environ un mètre de tuyau à air (le tuyau à air de plastique conventionnel est préférable à celui à base de silicone qui est plus poreux)
  • Une pierre à air ou un escalier à bulles
  • De la colle silicone pour aquarium
  • Une perceuse avec foret légèrement plus petit que le diamètre du tuyau d'air
  • Du sucre à glacer (200 g)
  • Un sachet de levure à pâtisserie
  • De l'eau

Il existe plusieurs modèles d’escalier à bulles. En voici un très facile à trouver en animalerie

Méthode

Premièrement, il faut percer un trou au centre du bouchon de la bouteille de boisson gazeuse afin d'y faire pénétrer le tuyau à air. Le trou doit être suffisamment petit pour que le tuyau soit bien serré. Une fois le trou effectué, on y passe le tuyau qu'on laissera excéder d'environ 4 cm du côté intérieur du bouchon. Finalement, on scelle le tout avec de la colle silicone pour assurer une bonne étanchéité et on laisse reposer 24 h.

 

 

Dans la bouteille, on mélange 200 g de sucre à glacer (quoique moins efficace, du sucre blanc raffiné pourrait également convenir) et un sachet (8 g) de levure à pain et pâtisserie. On remplit la bouteille avec de l'eau tiède à un peu plus de la moitié et on mélange le tout. Il est important de ne pas mettre trop d'eau car la réaction de la levure avec le sucre créera de la mousse et celle-ci pourrait se déverser dans l'aquarium s'il n'y avait pas suffisamment d'espace pour permettre cette expansion dans la bouteille. Il ne reste plus qu'à fermer la bouteille avec le bouchon modifié auparavant et de fixer l'autre extrémité du tuyau dans l'aquarium. Pour améliorer la dissolution du CO2 dans le bac, on installe à cette extrémité un escalier à bulles ou une pierre à air.

Les premières bulles de CO2 devraient apparaître entre 20 et 60 minutes plus tard selon la température de l'eau de la solution. Si la bouteille est placée sous le niveau de l'eau de l'aquarium, on doit absolument installer une valve anti-retour sur la tubulure afin d'éviter que l'aquarium ne se vide par celle-ci dans le cas d'une diminution de pression dans la bouteille. De plus, il faut cesser la production pendant la nuit, surtout au cours des premiers jours. Pour ce faire, on peut simplement dévisser le bouchon de la bouteille pour la nuit, le CO2 sera ainsi détourné de l'aquarium. Une autre solution consiste à installer une valve sur la tubulure et à la fermer pendant la nuit. De cette façon, on ne perd pas le CO2 produit. Cependant, la pression à l'intérieur de la bouteille augmente considérablement durant la nuit et peut occasionner des bris aux joints entre le tuyau et les différents éléments du système si ceux-ci ne sont pas bien faits.

Au fil des jours, la production de CO2 ralentira jusqu'à épuisement total de la solution. Le mélange devrait être refait à tous les 15 jours.

Le principal défaut de cette méthode est le manque de constance dans la production de CO2 qui est trop forte les premiers jours et de plus en plus faible par la suite. Pour contrer ce phénomène, il existe une variante à la recette qui demande un peu plus de temps à l'aquariophile mais qui garantit des résultats supérieurs.

Il suffit de répartir la quantité de sucre à incorporer au mélange sur plusieurs jours. Le premier jour, on mélange notre sachet de levure (8 g) avec seulement 50 g de sucre. Par la suite, on ajoute à chaque matin 10 g (2 cuillères à thé rases) de sucre au mélange, et ce pendant 15 jours. Ainsi, on verra la production de bulles commencer quelques minutes après l'ajout du sucre pour atteindre un maximum autour de midi et diminuer tranquillement par la suite. Le lendemain, ça recommence avec le nouvel ajout de sucre. Cette façon de faire comporte deux avantages non-négligeables. Elle garantit une production beaucoup plus constante sur 16 jours avec la même quantité de sucre et il n'y a aucune production inutile durant la nuit puisque que celle-ci s'estompe tranquillement pour ne recommencer que le lendemain avec le nouvel ajout de sucre.

Voici donc la façon la plus simple de produire du CO2 de façon artisanale. Il existe d'autres façons de faire plus ou moins complexes ainsi que quelques ajouts qui peuvent être incorporés à ce système pour en améliorer l'efficacité. Par exemple, on peu installer sur le tube près de la bouteille un raccord qui permet de facilement retirer la bouteille lors des recharges sans defaire tout le système (voir la photo en mortaise). Nous tenterons de les partager avec vous au fil du temps.

Copyright 2004-08

macmade