Routine d'entretien
 
 
 
 
 
 

 

Routine d’entretien

Il est faux de croire qu'un aquarium nécessite moins d'entretien que des oiseaux, un chat ou un chien. Ce n'est pas parce que les poissons demeurent silencieux et ne font pas de mauvais coups, qu'ils n'ont pas besoin d'attentions particulières. Un aquarium mal entretenu, en plus d'être désagréable à observer, devient rapidement un milieu où s'accumulent les nitrates et autres substances indésirables qui nuisent à la bonne santé de ses habitants.

Un bon programme d'entretien est constitué de quelques tâches simples qui doivent être accomplies de façon régulière afin de maintenir des conditions optimales pour les poissons et les plantes.

Tâches quotidiennes

À chaque jour, l'aquariophile doit vérifier la température de l'eau et s'assurer que les différents systèmes, filtre, chauffe-eau, éclairage, fonctionnent correctement. Il faut nourrir les poissons mais pas trop. On leur donne tout ce qu'ils peuvent avaler dans une minute et on retire le surplus. On profite de l'heure du repas pour compter et observer les habitants du bac pour ainsi détecter rapidement toute blessure ou différence de comportement qui pourrait signifier la présence d'une maladie ou d'un parasite.   Finalement, il faut retirer de l'aquarium les poissons morts et les feuilles mortes.

Tâches hebdomadaires

Les changements d'eau réguliers est la tâche la plus importante d'une bonne routine d'entretien. Ceux-ci permettent de diminuer la concentration des nitrates et des substances indésirables. Le volume d'eau à changer est de 10 à 15% par semaine ou 20 à 30% aux deux semaines. Nous privilégions la première option parce qu'elle évite les grandes fluctuations des paramètres évitant un choc trop grand aux poissons sans compter qu'un volume d'eau moindre à manipuler facilite la tâche de l'aquariophile. Il est important d'amener la nouvelle eau à la même température que celle du bac et d'éliminer le chlore qu'elle contient en la laissant reposer 24 h ou en utilisant des produits vendus à cet effet.   Lors de ces changements d'eau, on en profite pour siphonner à l'aide d'une cloche les déchets qui se sont déposés sur le fond de l'aquarium. Il faut nettoyer ainsi par alternance au moins le tiers de la surface à chaque occasion.

Mis à part les changements d'eau et le nettoyage du fond, certaines autres petites tâches doivent être effectuer sur une base hebdomadaire. Nettoyer les parois intérieures et extérieures de l'aquarium et la vitre de surface, la paroi arrière peut être omise pour assurer de la nourriture aux poissons végétariens; vérifier les paramètres (pH, ammoniaque, nitrites, nitrates, dureté); retirer les feuilles fanées des plantes et faire les tailles nécessaires; vérifier l'état de la mousse filtration mécanique du filtre et la changer si trop obstruée; vérifier la crépine d'admission du filtre, la nettoyer au besoin.

Tâches moins fréquentes

Le nettoyage complet du système de filtration se fait généralement sur une base mensuelle. La fréquence peut varier en fonction de la population du bac et de la dimension du filtre. Si du charbon ou autre média de filtration chimique sont utilisés, ceux-ci doivent être complètement remplacés. Les masses filtrantes de type biologique doivent quant à elles être nettoyées à l'aide de l'eau provenant du bac car l'eau du robinet contenant du chlore détruirait la colonie bactérienne. Si l'on doit remplacer ses masses de filtration biologique, on n'en remplacera que 50 % à la fois pour conserver une bonne souche de la colonie bactérienne. Les mousses synthétiques servant de filtration mécanique peuvent être nettoyées à l'eau du robinet. Quant à la ouate de polyester, il est préférable de la remplacer. Lors de ce nettoyage des masses filtrantes, on doit nettoyer la cuve du filtre et toute la tuyauterie.

Finalement, le remplacement des néons du système d'éclairage doit être fait annuellement si le système n'en contient qu'un seul ou 50 % de ceux-ci à tous les six mois si le système en contient plus. En effet, les tubes néon ont une durée de vie approximative d'un peu plus d'an mais ils perdent progressivement de leur efficacité. En changeant ceux-ci par alternance à tous les six mois, on évite des baisses trop drastiques d'efficacité.

 

Voici un petit tableau récapitulatif qui permettra à l'aquariophile de planifier toutes ses tâches d'entretien.

Légende : Q = Quotidien, H = Hebdomadaire, M = Mensuel, 6M = au six mois, A = Annuel

Tâche

Fréquence

Commentaire

Vérifier la température

Q

Sans commentaire

Vérification des appareils

Q

Filtre, rampe d'éclairage, chauffe-eau

Compte et observation des poissons

Q

Permet de détecter rapidement tous les phénomènes anormaux.

Nourrir les poissons

Q

Ne donner que ce qu'ils sont capables de manger dans une minute.

Changement d'eau
(10 à 15 %)

H

La nouvelle eau doit être à la bonne température et exempte de chlore. On peut opter pour un changement de 20-30 % aux 2 semaines.

Siphonnage du gravier

H

Par alternance au moins 1/3 de la surface à chaque fois.

Nettoyer les parois intérieures et extérieures

H

On peut omettre de nettoyer la paroi arrière pour fournir une source de nourriture aux poissons phytophages.

Vérifier les paramètres

H

Test de pH, ammoniaque, nitrites, nitrates, etc.

Vérifier mousse de polyester du filtre

H

Si elle est obstruée, on doit la changer.

Vérifier crépine d'admission du filtre

H

S'assurer qu'elle n'est pas obstruée, ce qui nuirait au débit de la pompe.

Nettoyage et taille
des plantes

H

Éliminer les feuilles abîmées et tailler les plantes devenues trop longues qui peuvent nuire à la pénétration de la lumière.

Nettoyage du filtre

M

La fréquence peut varier en fonction de la population du bac et de la dimension du filtre.

Changer les tubes néons

6M/A

Si plus d'un tube, changer par alternance aux 6 mois. Si un seul tube, changer une fois par an.

 

Copyright 2004-08

macmade