Formules de référence
 
 
 

 

Formules Pratiques

Calcul du volume de l'aquarium

Pour établir le volume de l'aquarium en litres, on calcule d'abord son volume en cm 3 . Comme 1 cm 3 = 1 ml, il ne reste plus par la suite qu'à diviser le résultat par 1000 pour obtenir le volume en litres.

Longueur (cm) x largeur (cm) x hauteur (cm) = cm 3 / 1000 = X litres

Si l'on veut obtenir cette valeur en gallons américains (U.S.), il faut la diviser par 0,264 ou utiliser l'outil de conversion situé dans l'en-tête du site

 

Calcul de la quantité de gravier requise

Le gravier est vendu au poids. Une simple formule mathématique permet de calculer la quantité de gravier nécessaire pour la réalisation d’un aquarium. Sachant que le gravier pèse environ 1,5 kg/litre, il ne reste plus qu’à déterminer le volume de gravier nécessaire et le multiplier par cette valeur pour obtenir le poids de gravier à se procurer.

 

Calcul du volume d'eau réel

Pour établir le volume d'eau réel de l'aquarium en litres, on soustrait au volume de l'aquarium celui du gravier et des décorations.

Volume d'eau de l'aquarium (v. formule 1) - volume du gravier (v. formule 2)

- volume du décor (à évaluer) = volume d'eau réel.

 

Calcul du poids de l'aquarium

Pour estimer le poids de l'aquarium, on prend le volume d'eau réel en litres et on le convertit en kg (la règle veut qu'un litre d'eau pèse un kilogramme), on y additionne le poids du gravier (obtenu à l'aide de la formule 2), celui des décorations et accessoires (à évaluer) et celui du bac vide.

Volume d'eau réel (1 l = 1 kg) + poids du gravier (formule 2) + poids de la décoration et accessoires
(à évaluer) + poids du bac vide (à évaluer) = poids de l'aquarium.

 

Calcul du nombre de watts de chauffage nécessaire

Règle générale, on calcule un watt par litre d'eau pour la puissance de chauffage. Si vous désirez vraiment faire le calcul, voici la formule. Pour estimer le nombre de watts de chauffage nécessaires, on doit d'abord mesurer la surface totale des parois verticales de l'aquarium en dm 2 . On multiplie le résultat par la différence entre la température désirée et celle de la pièce. On multiplie ensuite par le facteur d'isolation thermique (0,06 pour le verre). Finalement, on multiplie par 2. Le résultat ainsi obtenu est un minimum, on suggère donc de l'augmenter de 50 à 100 %.

Surface verticale totale (dm 2 ) x différence de température x 0,6 x 2 =
nombre de watts minimums du chauffe-eau.

 

Calcul de l'intensité lumineuse nécessaire

L'intensité lumineuse à fournir aux plantes est de l'ordre de 25 à 35 lumens par litre réel d'eau contenu dans l'aquarium. Donc, pour obtenir le nombre de lumens adéquats pour un aquarium, il suffit de multiplier le volume réel d'eau (formule 3) par le nombre de lumens nécessaires par litre.

Nombre de lumens nécessaires = volume réel d'eau (formule 3) x 35 lumens

(toujours mieux d'en avoir plus).

 

Nombre de lumens émis par différents types de lampes

Lampes à incandescence

11 à 22 lumens

Lampes à vapeur de mercure

18 à 65 lumens

Lampes fluorescentes

40 à 80 lumens

Lampes à halogène

75 à 100 lumens

Lampes à sodium à haute pression

85 à 130 lumens

Source : Conseil national de recherche du Canada

Il existe une méthode approximative de calcul basée sur le système de watts. Selon cette méthode, on calcule 1 watt par 3 l ou 1 watt par 2 l d'eau réel dans l'aquarium selon l'intensité désirée.

 

Dureté, différentes mesures

Dépendant d’où proviennent les informations sur le sujet, on parlera de dGH, de TH, de TAC, de KH de ppm et de mg/L. En fait, tous ces signes font référence aux différentes échelles de mesure des duretés.

La dureté totale se lit en :

°dGH : échelle de mesure allemande de la dureté

°fTH : échelle de mesure française de la dureté

ppm (parties par million) ou mg/L : échelle de mesure américaine

La dureté carbonatée se lit en :

°dKH : échelle de mesure allemande de la dureté

°fT.A.C. : échelle de mesure française de la dureté

ppm (parties par million) ou mg/L : échelle de mesure américaine

Nous utilisons sur ce site les mesures de l’échelle allemande. Cependant, un outil de conversion toujours disponible dans le haut des pages du site permet au visiteur de convertir les mesures fournies dans l’échelle de son choix.

 

°dGH de l’eau vs qualité de l’eau

 

0 à 4 Très douce
5 à 8 Douce
9 à 12 Moyennement dure
13 à 18 Dure
19 à 30 Très dure
31 et plus Extrêmement dure

 

Relation pH – KH – CO2

Le tableau suivant nous permet d’évaluer la teneur en CO2 dissout dans l’eau en fonction du pH et de la dureté carbonatée (KH) de celle-ci. Ces résultats sont valables uniquement dans la mesure où aucun élément extérieur n’est utilisé pour modifier le pH et le KH de l’eau. La teneur en CO2 est exprimée en mg/l tandis de la dureté carbonatée est en degrés allemands (°dKH).

 

 

Excès de CO2

Qté Optimale Insuffisance de CO2
KH/pH 6,0 6,2 6,4 6,6 6,8 7,0 7,2 7,4 7,6 7,8 8,0
1,0 30 18,6 11,8 7,4 4,7 3,0 1,86 1,18 0,74 0,47 0,30
2,0 59 37 24 14,8 9,4 5,9 3,7 2,4 1,48 0,94 0,59
3,0 87 56 35 22 14 8,7 5,6 3,5 2,2 1,4 0,87
4,0 118 75 47 30 18,7 11,8 7,5 4,7 3,0 1,87 1,18
5,0 147 93 59 37 23 14,7 9,3 5,9 3,7 2,3 1,47
6,0 177 112 71 45 28 17,7 11,2 7,1 4,5 2,8 1,77
8,0 240 149 94 59 37 24 14,9 9,4 5,9 3,7 2,3
10,0 300 186 118 74 47 30 18,6 11,8 7,4 4,7 3,0
15,0 440 280 176 111 70 44 28 17,6 11,1 7,0 4,4

Par exemple, une eau ayant une dureté carbonatée de 3,0 °dKH et un pH de 6,8, aurait une teneur en CO2 dissout de 14 mg/L.

 

Copyright 2004-08

macmade