Fabriquer soi-même son réacteur à CO2 à peu de frais

On retrouve dans le commerce plusieurs type de réacteurs à CO2 allant de la simple escalier à bulles aux réacteurs sophistiqués se rattachant au tube de sortie du filtre externe. Le premier, peu dispendieux (environ 20$) est d’une efficacité douteuse dans les bacs de plus de 90 litres. Quant au second, très efficace, il est généralement hors de prix (plus de 120$). Voici donc un réacteur maison que vous pouvez réaliser pour moins de 50$ et qui sera tout aussi efficace que le plus dispendieux des modèles disponibles sur le marché.

Matériel nécessaire

  • Un filtre à eau commercial disponible dans toutes les quincailleries. Coût entre 20 et 25$ selon les modèles.
  • 12 po (30 cm) de tube en PVC alimentaire de 1/2 po, 3 adaptateurs et 2 collets de serrage. Coût entre 6 et 7$.
  • Tiges de plastique pour ballon (dans la section articles pour fêtes des magasins d'aubaines) Coût 1$.
  • Bioballes, laine filtrante ou autre média filtrant que vous avez sous la main. Coût entre 10 et 15$ si vous devez l’acheter.
  • Un diffuseur (pierreà air). Coût 1.50$ (Optionnel).

Fabrication

Il faut d'abord noter que pour les fonctions qui nous intéressent, nous ferons circuler l'eau dans le filtre en sens inverse.

D'abord, on doit percer un trou dans le couvercle du filtre en plein centre de l'orifice de sortie. Ce trou vous permettra d'y installer la tige qui servira à l'admission du CO2. Il doit être juste assez grand pour que la tige soit bien serrée. Une fois le couvercle perforé, on y installe la tige en laissant dépasser de 4 à 5 cm de chaque côté. On scelle le tout à l'aide de colle à la silicone pour aquarium et on laisse sécher 24h.

Dans un deuxième temps, on doit rattacher un bout de tuyau de PVC alimentaire de 1/2 po sous le couvercle après l'orifice de sortie du filtre. Dans notre circulation inversée, l'eau et le CO2 emprunteront ce tube au centre du filtre pour aboutir au fond du filtre et remonter par les côtés. Pour ce faire, on doit couper le tube environ un centimètre plus court que la distance entre le fond du filtre et la base du couvercle pour que l'eau puisse circuler facilement. On rattache le tube à l'orifice du couvercle à l'aide d'un adaptateur.

Maintenant il vous faut remplir le réceptacle du filtre à l'aide des masses filtrantes que vous avez sous la main. Le rôle de celles-ci est de provoquer le maximum de friction lors du passage du CO2 pour que celui-ci se dissolve le plus possible dans l'eau. Plusieurs types de masses filtrantes peuvent être utilisées telles les bioballes, les nouilles de céramique et la laine synthétique corsée. Nous conseillons de toujours commencer et terminer avec une couche plus ou moins importante de laine synthétique. Sans celle-ci, nous avons constaté qu'il est plus facile pour les bulles de CO2 de se frayer un chemin parmi la masse filtrante sans trop de friction. L'utilisation de cette laine augmente donc considérablement l'efficacité du réacteur. Pour faciliter l'assemblage final, il est conseillé de mettre en place le tube de PVC avant d'installer les masses filtrantes, on s'assure ainsi de conserver l'espace nécessaire.

Assemblage final

Il ne reste plus qu'à fermer le filtre hermétiquement et à y installer les adaptateurs nécessaires à son branchement au tuyau de sortie du filtre de l'aquarium. Si on veut augmenter encore l'efficacité du réacteur, on peut installer une petite pierre à air à l'extrémité du tube d'admission du CO2 qui permettra de fractionner le CO2 en petites bulles. Il est important de prendre la pierre la plus petite possible pour ne pas nuire à la circulation de l'eau dans le tube de PVC.

Voilà, votre réacteur de CO2 à haut rendement est maintenant fonctionnel. Il ne vous reste plus qu'à le mettre en place, le fixer au tube de sortie du filtre à l'aide de collets et d'accrocher le tube à air provenant de la bombonne de CO2 après le tube d`admission sans oublier d'y mettre une valve anti-retour.

Copyright 2004-08

macmade