Chauffage
 
 
 
 
 
 
 

 

imageLe chauffage

Le chauffage est un élément indispensable dans un aquarium de poissons tropicaux. Ces poissons viennent de cours d’eau dont la température varie entre 22 °C et 30 °C dépendant des espèces. La température est contrôlée par la pièce la plus simple de l’aquarium, le chauffe-eau. Il s’agit d’une résistance électrique attachée à un thermostat. Deux types de thermostat sont disponibles, le bilame, plus économique et plus sensible aux pannes et le thermostat électronique, plus dispendieux mais très précis.

Les chauffe-eau sont offerts dans diverses puissances allant de 25 watts à plus de 300 watts. La puissance nécessaire s’évalue approximativement à 1 watt par litre d’eau. Dans le cas des grands bacs, il est préférable de prendre deux chauffe-eau de taille moyenne qu’un seul de grande puissance. De cette façon, on obtiendra une meilleure répartition de la chaleur et en cas de panne de l’une des deux unités, il n’y aura pas de baisse brusque de température.

 

imageTypes de chauffe-eau

Combiné :

Sur ce système, la résistance et le thermostat sont regroupés dans la même unité. Ce sont les plus économiques et ils conviennent parfaitement à des bacs de petite et moyenne taille. Ils sont disponibles en deux grandes familles : les complètement submersibles, qui peuvent être dissimulés facilement à l’intérieur du bac, et les modèles s’accrochant à la paroi supérieure de l’aquarium. Ceux-ci sont plus sensibles à la surchauffe en cas de baisse du niveau d’eau.

 

 

image 

Résistance et thermostat
séparés :

Dans ce cas, la résistance et le thermostat sont séparés par un fil plus ou moins long. Ainsi, l’aquariophile peut dissimuler la résistance où il veut à l’intérieur du bac et positionner le thermostat à un endroit stratégique pour avoir une évaluation plus juste de la température, à la sortie du filtreur par exemple.

 

 

 

imageCordon chauffant
et thermostat séparé :

Ici on remplace la résistance conventionelle par un cordon souple que l’on doit dissimuler dans le sol sous le gravier. Celui-ci est disponible en plusieurs grandeurs pour s’adapter aux différentes grandeurs de bac. Ce cordon est rattaché à un thermostat que l’on peut positionner à un endroit stratégique. En plus d’être complètement invisible, ce système assure une répartition beaucoup plus uniforme de la chaleur tout en stimulant la pousse des plantes par le réchauffement du sol. Cependant, un bris du chauffe-eau nécessite une réfection complète du bac pour pouvoir le retirer du sol.

 

Copyright 2004-08

macmade